Nos clients témoignent : Maître Etienne WÉRY pour SECIB Belgique

Publié le : 07/09/2016 07 septembre sept. 2016
Source : www.secib.be
  • En tant qu’avocat aux Barreaux de Bruxelles et de Paris vous connaissez l’éditeur SECIB, que vous inspire son arrivée sur le marché belge ?​


Me Etienne WÉRY :
La Belgique va entrer dans une nouvelle période qui va être marquée par la concurrence. Elle était jusqu’à présent caractérisée par un nombre très faible d’offreurs, ce qui n’est pas toujours un moteur pour l’innovation, contrairement à la France où le marché est beaucoup plus morcelé avec notamment comme leader SECIB.

 

  • En quoi considérez-vous que l’approche de SECIB est innovante ?


Me Etienne WÉRY :
Je constate qu’il y a eu plusieurs périodes dans l’informatique des avocats.
 
Il y a d’abord eu les années 90, où il a fallu convaincre le marché des avocats que s’équiper d’une solution informatique pouvait réellement faire gagner du temps, améliorer la productivité et la rentabilité des cabinets. Cette époque est maintenant révolue. Certes tous les avocats n’utilisent pas de logiciel, mais s’ils ne le font pas encore c’est soit par choix, soit par manque de moyens, car la plupart des avocats sont convaincus de l’utilité d’un tel outil.
 
Il y a eu ensuite une seconde période, me semble-t-il, qui est l’intégration des sources d’informations dans ces outils, c’est d’ailleurs ce qui a poussé des acteurs comme Wolters Kluwer ou LexisNexis  à  s’intéresser à ce marché. En effet, ils ont vu les solutions logicielles pour avocats comme des points d’entrées pour pousser leur contenu, ce qui à l’époque représentait une petite révolution ! Je pense néanmoins que les contenus en ligne sont aujourd’hui complètement banalisés et l’enjeu ne réside plus là.
 
On va donc vers une 3ème génération qui est d’abord l’informatique en tant que service, d’une part, et l’informatique en tant qu’outil de communication. Je m’explique : l’informatique devient en effet un service et ce service doit être le plus disponible possible et de qualité ; l’informatique devient également un outil de communication, c’est-à-dire que cela ne sert plus seulement à produire des dossiers mais aussi à communiquer vers les clients existants ou potentiels. Et c’est là que SECIB a réellement un rôle à jouer !

 
Le service est un des points forts de SECIB,  je pense notamment à l’aide à la création de modèles ou encore à l’assistance téléphonique et toutes autres situations dans lesquelles un avocat se dit : « est-ce que mon logiciel me permet de faire cela ? Et est-ce qu’une personne pourra m’aider en cas de besoin ? ». Et puis l’ensemble des outils de communication proposé par SECIB, avec notamment les solutions de business développement, permet une approche plus communicante qui est un réel enjeu aujourd’hui.
 
Les avocats ont un réel savoir-faire, ce sont des gens compétents et travailleurs qui ont envie de bien faire mais le « faire savoir » c’est autre chose et les avocats n’y sont pas habitués ! « Faire savoir » c’est entre autres faire participer son client à la progression du dossier, c’est aussi assurer la transparence vis-à-vis de son évolution, de sa tarification, de la disponibilité des documents… Mais c’est aussi faire savoir à ceux qui ne sont pas encore client qu’on est présent ; qu’on est compétents et qu’on a envie de travailler avec eux !
 

  • Le fait que Benoit Evrard soit le porteur ce projet … ?

 
Me Etienne WÉRY :
Comme je le disais, un des grands enjeux aujourd’hui, c’est de transformer l’informatique des avocats en informatique de service. Alors pour ceux qui connaissent Benoît Evrard - fondateur de Pyramiq - je crois qu’ils seront tous unanimes pour dire que s’il y a bien une personne qui incarne la notion de service, c’est lui !  Ce n’est pas juste un argument sur du papier glacé, c’est une vie entière qui a montré que cet homme place le client au centre de son activité au quotidien et depuis longtemps !

Etienne Wéry,
Avocat aux Barreaux de Bruxelles et de Paris
Cabinet ULYS

Lire la suite

Historique

<< < ... 8 9 10 11 12 13 14 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.